HANS SILVESTER

Né en 1938 à Lörrach en Allemagne, Hans Silvester fait ses premières photographies à l’âge de douze ans. Défenseur inconditionnel de la nature, il publie en 1960 un livre remarqué sur la Camargue avec un texte de Jean Giono.

 

C'est dans ces années là qu'Hans Silvester s'installe en Provence qu'il immortalise à travers des clichés en noir et blanc devenus universels. 

 

Hans Silvester a publié aux Éditions de La Martinière une cinquantaine d’ouvrages au total, tous des succès internationaux.

 

Il est membre de l’agence Rapho depuis 1965 et s’affirme comme un ardent défenseur de l’écologie.

 

Les derniers reportages de ce grand voyageur l’ont mené en Éthiopie, plus précisément dans la vallée de l’Omo où il continue encore à photographier les peuples Mursi et Surma.

Ses séries inédites sur les peintures éphémères corporelles et les parures végétales de ces tribus du bout du monde sont aujourd'hui devenues célèbres.